Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 juillet 2007 5 06 /07 /juillet /2007 22:29

         Juillet 1944. Caen n'est pas encore libéré. Le front s'est stabilisé depuis près d'un mois dans la région de Caen. L'opération Windsor, prélude à l'opération Charnwood visant à libérer Caen, consiste à prendre Carpiquet et son aérodrome.

        Le 4 juillet, dès 5 heures, les Chaudières et le North Shore attaquent le village occupé par une cinquantaine de S.S. Les troupes sont appuyées par un barrage d'artillerie de 248 canons appartenant aux régiments d'artillerie de campagne et des 408 mm et 380 mm des cuirassés Rodney et Roberts. A 8h30, le village est libéré. Pendant l'attaque de Carpiquet, le Royal Winnipeg a opéré une diversion en attaquant les hangars Sud.
       L'attaque vers les hangars Sud par le Royal Winnipeg est rapidement stoppée par le feu provenant des hangars et par trois chars Panthers enterrés, ainsi que par une casemate où sont retranchés des S.S.
Vers midi, les Queens doivent s'emparer des casernes. Après avoir nettoyé un blockhaus sur la route de Caen, ils sont bloqués par les tirs d'un canon 88 et des trois Panthers enterrés. L'attaque est suspendue.
Dans l'après-midi du 4, deux contre-attaques sont lancées par les blindés S.S., qui seront repoussées par l'artillerie et les Typhoons. Cependant, les Canadiens se replient. Au soir du 4 juillet, le village et la partie nord de l'aérodrome sont sous le contrôle des troupes canadienens.
      La situation est très instable. Les Canadiens peuvent être submergés à tout moment: au nord, vers Franqueville (en direction d'Authie); au sud, vers Verson où les Britanniques n'avancent pas; et à l'ouest vers Bretteville-sur-Odon.
     Dans la nuit du 5 au 6 juillet,  après un barrage d'artillerie allemand, les S.S. attaquent de Franqueville vers les positions du North Shore. L'attaque est stoppée net, et les attaques suivantes sont clouées sur place. Les S.S. se retirent. Le matin du 6, les S.S. contre-attaquent à nouveau, cette fois-ci accompagnés des Panzers. Les Chaudières subissent l'assaut, et les compagnies doivent reculer face à eux. Il faudra l'intervention des Shermans pour rétablir la situation.

        La dernière attaque pour prendre l'aérodrome aura lieu le 9 avec la prise des casernes par les Queens, appuyés par des chars. Les Chaudières, après un crochet vers Marcelet, atteignent les hangars Sud sans difficulté.

Forces en présence:

Canadiens
:
   The Royal Winnipeg Rifles
   The Queen's Own Rifles of Canada
   Le Régiment de la Chaudière
   The North Shore (New Brunswick) Regiment
   The Camerons Highlanders of Ottawa
   The Fort Garry Horse
Ces régiments appartiennent à la 3e division d'infanterie canadienne.

Allemands:
   Eléments du 25 SS Panzergrenadier Regiment et du 12 SS Panzer Regiment (unités appartenant à la 12 SS Panzer Division "Hitlerjugend")

Sources:
"Mourir à Caen", Albert Pipet, Presses de la Cité
http://www.normandie44lamemoire.com/fichesvilles/carpiquet.html
http://www.debarquement.com/glossaire/glossaire-200.php?dmxident=L25

                                             p010930.jpg

                          p012150.jpg

                              
dv3can-2.jpg
Mitrailleuse des Camerons

Partager cet article

Repost 0
Published by Normandie1944 - dans Les batailles
commenter cet article

commentaires

Florentin 23/01/2009 19:00

c'est ton blog Fanto ??
Ben félicitation il est très complet ;)

Moi ma période préféré c'est plus la bataille sur le front russe , et en particulier la bataille de Stalingrad , ou bien la prise de Berlin par les soviétiques .

Enfin c'est cool sa fait connaitre Caen un peu partout :)

Florentin 23/01/2009 19:00

c'est ton blog Fanto ??
Ben félicitation il est très complet ;)

Moi ma période préféré c'est plus la bataille sur le front russe , et en particulier la bataille de Stalingrad , ou bien la prise de Berlin par les soviétiques .

Enfin c'est cool sa fait connaitre Caen un peu partout :)